ACT 4/4 : Construction de logements sociaux – L’ADN de BIOTOPE Associés.

Dans le cadre de notre présence au 82ème congrès de l’USH (Union Social pour l’Habitat) à Lyon, BIOTOPE Associés vous présente son expertise de la construction de logements sociaux.

RE2020

Le projet est soumis à la RE2020 pour la partie thermique. La maîtrise d’ouvrage souhaite atteindre le niveau NF HABITAT HQE niveau 1 profil d’entrée.

Nous proposons une structure porteuse en brique de terre cuite avec une isolation bio-sourcée pour répondre aux enjeux environnementaux et être viable économiquement.

Concernant la structure porteuse en briques, nous proposons de mettre en œuvre des murs préfabriqués qui viendraient limiter les nuisances du chantier toujours dans l’optique de diminuer l’impact lors de la construction des logements. Ces murs préfabriqués peuvent être mis en œuvre jusqu’à un niveau R+1 avec combles. Ils sont donc tout à fait adaptés pour ce projet.

Pour les planchers des logements en R+1 nous proposons un plancher mixte bois-béton bas carbone ou plancher béton bas carbone pour obtenir de bonnes performances acoustiques avec un système simple et économiquement viable.

La génération serait assurée par une chaudière biomasse à granulé couplée avec des panneaux solaires thermiques OU par une PAC CO2 (Pompe à Chaleur).

  • Concernant la chaudière biomasse:  La chaudière sera alimentée en granulés via un silo qui sera dimensionné plus tard. Dans le cas où ce système est retenu il faudra prévoir une zone de livraison pour les granulés. Les panneaux solaires thermiques seront dimensionnés ultérieurement.
  • Concernant la PACCO2: nous préconisons une PAC CO2 qui est performante et permet de s’affranchir de fluides frigorigènes qui ont un impact environnemental très important

L’émission de chaleur sera réalisée par des radiateurs à eau chaude basse température alimentés par un régime d’eau le plus bas possible comme spécifié dans le programme. Ces émetteurs auront une variation spatiale de classe C.

La régulation sera réalisée par des robinets thermostatiques certifiés avec une variation temporelle.

Bas Carbone

Dans un souci de réduction de l’impact carbone du bâtiment les dispositions suivantes pourront être prises :

  • Façades en briques en privilégiant des isolants biosourcés,
  • Favoriser des cloisons et murs intérieurs en bois ou briques et plus généralement en matériaux biosourcés ou géosourcés tout en respectant les exigences acoustiques relatifs aux bruits intérieurs spécifiés dans l’arrêté et reprises par la NF Habitat HQE niveau 1,
  • Favoriser l’emploi de matériaux locaux lorsque cela est possible pour limiter les émissions de CO2 liées au transport,
  • Favoriser le réemploi,

Réemploi

Concernant le projet des logements nous encourageons la mise en place de matériaux issus du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage pour valoriser les ressources disponibles. Notamment pour les revêtements ou les aménagements paysagers. On favorise alors l’économie circulaire toujours dans l’optique de réduire les émissions carbones et d’utiliser les ressources locales disponibles. Des plateformes en ligne permettent de connaître les matériaux de réemploi disponibles à proximité du site.

Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Nos dernières actus