Avoir les mêmes droits qu’un homme en étant une femme : Le combat de Nicole Abar

Nous avons eu l’honneur d’avoir la présence de Nicole Abar. Joueuse dans l’équipe de France de 1977 à 1987 et 8 fois championne de France de Football, elle milite aujourd’hui pour l’égalité hommes/femmes dans le sport et la société au travers de son association « Libertés Aux Joueuses ».

C’est avec joie que Nicole s’est livrée à nous lors d’une interview pour nous raconter les raisons de son combat et son projet d’inclusion pour l’égalité et à la diversité grâce à ses babyfoots mixtes créés sur mesure.

Vaincre les inégalités : un combat important pour Nicole

Rendez-vous en 1997, là où tout commence. Victime d’une d’inégalités par son club de football envers l’équipe féminine dans laquelle elle jouait, celle-ci se retrouve écartée du terrain et ce, avant la coupe du monde 1998. Blessée et révoltée face à cette discrimination de genre, Nicole décide de mener en justice son club pour discrimination.

Au bout de 5 ans de combat, le procès est gagné haut la main. C’est la première et seule fois dans l’histoire de la cour de justice française et européenne qu’une femme porter devant la justice une affaire comme celle-ci.

Mais ce n’est pas pour autant que la championne de football féminin décide de laisser tout ça derrière elle.

« Beaucoup de personnes se sont battues pour donner des droits aux femmes : la contraception, ouvrir un compte en banque sans l’accord de son mari … Et ces droits ont eu un premier impact sur la société actuelle ».

Changer les mentalités de façon ludique

Permettre aux femmes de pouvoir être ce qu’elles veulent et faire ce qu’elles souhaitent dans la société, c’est ce qui a motivé Nicole à créer son association « Libertés Aux Joueuses ». Beaucoup d’inégalités sont encore présentes actuellement que ce soit dans le sport comme dans le travail ou dans la vie quotidienne.

Son but : faire évoluer les mentalités à travers un objet ludique et qui crée de bons souvenirs, chez les petits comme chez les grands : le babyfoot. « C’est un objet qui représente un terrain de football, qui met en situation des personnes qui y savent jouer ou non et accessible à tous. ».

Elle va profiter de l’arrivée de la coupe du monde féminine de 2019 en France pour propulser au plus haut son combat : banaliser la présence de filles sur un terrain de foot comme sur des compétitions mondiales.

Pour mener à bien son projet, Nicole va contacter des entreprises françaises. Son choix se tourne directement vers le fabricant français de babyfoot mondialement connu : Bonzini. Arrivant à l’instant même de la passation de pouvoir à la fille du créateur, ce fut le moment idéal puisque « Cela permettait de rentrer dans une création qui allait être porteuse de sens pour son entreprise […] car mon but c’était aussi d’intégrer à son catalogue une figurine féminine ».

Avec détermination et soutien de son partenaire Bonzini, Nicole va œuvrer pour créer un babyfoot mixte aux figurines féminines et masculines, aux origines et apparences différentes. Elle y a même laissé un clin d’œil à sa carrière de footballeuse en faisant porter son numéro à l’une des joueuses : le numéro 9 !

Rendre le babyfoot encore plus unique

Mais elle n’a pas voulu s’arrêter là. La joueuse voulait que ces babyfoots deviennent des œuvres au sens symbolique comme artistique.

Le babyfoot engagé décoré par Théo Haggaï en partenariat avec Libertés Aux Joueuses trône fièrement au milieu de nos bureaux

Elle a donc fait appel aux artistes qui souhaitaient mettre leur empreinte singulière bénévolement pour rendre cette objet unique.

Chez Biotope Atelier, nous possédons le coup de cœur de Nicole, le babyfoot customisé par Théo Haggaï, artiste lyonnais. Cela nous permet également de se retrouver entre collègues entre les obligations professionnelles pour partager des moments conviviaux mais aussi de se libérer de la pression que le travail peut nous amener.

Pour faire valoir et connaître son projet, Nicole a dû récolter des fonds. Elle a sillonné l’hexagone en parcourant plus de 70 000 km lors de son « tour de France de babyfoot ». Entre prise de paroles lors de conférences, d’évènements, Nicole en a profité pour parler des valeurs sociétales que les entreprises ainsi que les Hommes devraient intégrer un petit peu plus chaque jour.

Un combat reconnu mondialement

Son projet a connu une énorme couverture médiatique et ce, même au-delà des frontières. C’est une première dans l’histoire du babyfoot, une femme qui démocratise l’apparition de personnages féminins : « Cette toute petite figurine mais qui symboliquement parlant, avait du sens »  Les médias français et internationaux se sont appropriés le sujet.

Faute de revenus lors de la crise sanitaire pour l’association, sur 10 babyfoots prévus, 7 ont pu être réalisés. Les œuvres sont mises aux enchères afin de récolter des fonds auprès de Libertés Aux Joueuses mais aussi les reverser à d’autres associations.

De grandes groupes comme Disney France ont eu l’honneur d’acquérir l’un des babyfoots ainsi que Biotope Atelier.

Nous sommes heureux et fiers d’œuvrer pour l’égalité et l’inclusion de tous à travers nos valeurs et nos engagements pour Libertés Aux Joueuses. Des valeurs que nous, Biotope Associés, appliquons et défendons activement dans nos locaux.

Œuvrer auprès des jeunes comme des plus anciens

La célèbre joueuse essaie tout aussi bien de toucher les plus jeunes au travers de son association « Passe la balle » dans laquelle elle anime des ateliers toujours dans le but de les sensibiliser aux égalités de genre dans le domaine sportif et la société plus largement.

Nicole Abar avec notre chargée de développement commercial Sarah lors de l’inauguration de nos locaux !

Pour autant, Nicole ne souhaite pas diminuer les droits des hommes par rapport aux femmes : « On est dans une étape où on peut faire avancer ensemble les droits des hommes et des femmes pour avoir un impact sur la société dans son ensemble et son futur ».

Nicole s’est joint à nous lors de l’inauguration de nos locaux le 15 octobre où trônait fièrement, au milieu de nos bureaux, le babyfoot engagé.

Avec son projet de babyfoot mixte, la joueuse de foot cherche à montrer que, même à travers d’objets simples, on peut partager des valeurs d’égalités et de parités. Actuellement, des structures sportives portent même son nom.

 

« Parfois on se sent tout petit, impuissant, je suis une personne comme vous, […] mais malgré tout j’ai réussi à faire bouger tellement de choses avec cette énergie, cette volonté, ces belles valeurs. Comme quoi l’engagement individuel peut contribuer à faire bouger les choses et changer le monde »

Nicole ABAR

Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Nos dernières actus