Le réemploi de matériaux, l’avenir dans le bâtiment

Réaliser des bâtiments en étant respectueux de l’environnement est une préoccupation majeure pour BIOTOPE Associés et ses entités.

Notre devise :

« Concevoir, réhabiliter et construire des bâtiments dans le respect des bâtiments dans le respect de l’environnement et pour le confort des usagers »,

Présente l’importance que nous accordons pour des constructions durables et respectueuses des générations futures.

C’est pour cela qu’un pôle créativité et innovation a été mis en place afin de réaliser une veille constante sur les nouveaux produits et procédés pour construire ou réhabiliter les bâtiments de demain.

 

Le réemploi, qu’est-ce c’est ?

Lola, notre stagiaire en dernière année à l’ISA BTP développe actuellement un dossier présentant les intérêts, l’utilisation ainsi que les bienfaits du réemploi des matériaux dans le domaine du bâtiment. L’occasion pour nous de vous présenter cette méthode aussi économique qu’écologique.

Lorsque que l’on parle de réemploi de matériaux dans le bâtiment, 3 définitions se présentent :

  • Le réemploi : un objet qui est déposé (donc retiré de sa structure d’origine) intégralement et sans subir aucune modification afin d’être remis ensuite avec le même usage qu’initialement à la fin de la reconstruction ou dans un autre projet . Exemple : une porte retirée dans une pièce A devenant par la suite une porte pour la pièce B

 

  • La réutilisation : il suit la même perspective que le réemploi sauf que son usage change, il subit une transformation pour être destiné à un nouvel usage. Exemple : la porte d’une pièce qui devient une partie intégrante du mur d’un bâtiment ou devient une étagère

 

  • Le recyclage : à ce stade, l’objet est considéré comme « déchet ». Il est alors décomposé afin de récupérer ses matières premières pour les réutiliser. Soit pour créer de nouveaux objets ou bien pour compléter des objets dont des pièces manquerait. Exemple : les textiles usés qui sont broyés et devenant un isolant 

 

Où trouver des objets compatibles au réemploi ?

Les gisements de matériaux peuvent être « internes » au projet, c’est-à-dire qu’ils proviennent du bâtiment démoli et sont réutilisés dans sa reconstruction ou bien « externes » au projet ; les éléments sont récupérés ailleurs par le biais de plateformes et/ou de passerelles entre d’autres projets.

Les plateformes existantes pour la récupération de matériaux sont :

  • Cycle up
  • Opalis
  • Réavie

Mais il en existe des dizaines encore !

 

Comment sont-ils réemployés ?

La plupart du temps, les objets utilisés dans cette démarche de recyclage sont ceux pour les revêtements ( plaquo, planchers techniques, revêtements de façades…) , le mobilier intérieur ( placards, meubles ) ou bien l’aménagement extérieur ( carrelage extérieur, mobilier urbain etc… )

En théorie, tous les objets ont la possibilité de pouvoir être réutilisé sous ces 3 formes. En réalité, cela est plus complexe car certains matériaux doivent répondre à certaines exigences techniques ( c’est-à-dire insérer définition ). Il est parfois difficile de caractériser les performances de ces matériaux et cela complique la certification de ces derniers.

Cette initiative est encore peu présente et pas toujours structurée dans le domaine du bâtiment. Elle se développe un peu plus chaque jour, en évolution avec notre mode de vie.

La dimension écologique de cette démarche est intéressante puisqu’avec la pénurie actuelle de matières premières, réemployer les matériaux permettrait d’amortir leurs cycles de vie, puis de les traiter et utiliser à nouveau afin de leur donner une seconde vie. C’est le principe d’une économie circulaire, on n’est plus dans la logique de produire, utiliser puis jeter mais on prolonge au maximum la durée de vie des éléments.

 

Et au sein de BIOTOPE Associés ?

Chez BIOTOPE Associés, nous mettons d’ores et déjà cette méthode, notamment pour la réhabilitation et l’extension du conservatoire Frédéric Chopin à Paris. Les pavés de sol extérieur ont été réemployés en revêtements de façade.

Nous participons également à des concours pour la démolition et la reconstruction de bâtiment ainsi que des diagnostics pour quantifier les matériaux ré employables et détailler les filières de revalorisation possible pour les matériaux déposés.

Réemployer, réutiliser ou même recycler des objets ou des matériaux devient une nécessité pour les années à venir. La règlementation environnementale commence à intégrer ces notions et le réemploi permet de limiter les impacts carbones pour atteindre des résultats plus favorables pour un bâtiment, le rendant plus écologique et économique.

Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Nos dernières actus