Portrait du mois – Benoît, ingénieur environnement thermique CVC

A travers cette série de portraits de notre équipe, ce que nous préférons c’est de vous montrer les qualités humaines au-delà des qualités techniques de chacun de nos collaborateurs. Aujourd’hui, nous avons interviewé Benoît DONO, un de nos ingénieurs environnement thermique CVC pour nous parler de son métier ainsi que de ses motivations.

 

Bonjour Benoît ! Merci de nous accorder quelques minutes pour nous parler de ton métier !

Bonjour Fanny ! C’est avec plaisir ! Alors, que veux-tu savoir ?

 

Premièrement, parles nous de ton parcours scolaire ? Quelles études as-tu mené pour devenir ingénieur environnement thermique et CVC ?

Après un bac scientifique (à l’époque où cela existait encore … !) Je suis parti à l’ISA BTP (Institut Supérieur Aquitain du Bâtiment et des Travaux Publics), une école formant des ingénieurs en Génie Civil, située à Anglet dans les Pyrénées Atlantiques.

Benoît, notre ingénieur environnement thermique CVC – 2022

 

L’école est composée de trois spécialités que l’on décide d’intégrer lors de notre 4ème année pour compléter notre diplôme. J’ai donc choisi de me spécialiser dans l’habitat et l’énergie, afin d’en apprendre davantage sur la construction de bâtiments plus économes en énergie et respectueux de l’environnement pour les générations à venir.

C’est lors de mon stage de fin d’études que j’ai intégré l’équipe de BIOTOPE Atelier, puis j’ai rejoins l’aventure à la suite de ce stage pour continuer d’apprendre en développant de nouveaux projets.

Super que tu nous ais rejoint ! Je suis curieuse de savoir en quoi consiste réellement ton métier ?

Concrètement, le cœur de mon métier est de créer ou de réhabiliter des bâtiments en tenant compte de leurs particularités, mais aussi de leurs contraintes énergétiques, pour qu’ils deviennent plus respectueux de l’environnement tout en restant confortable à l’usage.

Pour cela, j’agis particulièrement sur l’utilisation de matériaux plus respectueux de l’environnement mais aussi durable dans le temps. Je travaille également sur les systèmes (chauffage, ventilation et climatisation) et l’enveloppe du bâtiment (isolation) : ces deux aspects permettent de respecter la réglementation tout en améliorant le confort des usagers au sein du bâtiment.

Ouah ! c’est précis tout ça ! Quelles professions assistes-tu ?

En soit, je n’assiste pas vraiment une profession, je travaille plutôt en collaboration avec d’autres sur chaque projet. Si on devait résumer un projet dans un bureau d’études techniques, il se situe au milieu d’un triangle composé d’ingénieurs en fluides CVC, d’économistes de la construction qui nous aident à décrire et chiffrer les solutions techniques ainsi que de dessinateurs projecteurs qui conceptualisent ces solutions sur des plans et des maquettes numériques.

Bien évidemment, notre métier n’est pas le centre de la construction d’un bâtiment et d’autres acteurs externes interviennent avec nous sur ce travail tels que des architectes, d’autres bureaux d’études, des bureaux de contrôle, des entreprises etc… !

 

Qu’est-ce que tu aimes réaliser à travers tes projets ?

Ce que j’apprécie dans ce travail c’est qu’on est toujours dans la recherche de nouveaux systèmes de conception. On cherche quotidiennement à innover que ce soit dans l’utilisation des matériaux, dans le choix des systèmes ou encore dans les techniques de mise en œuvre des produits. Les projets ne sont jamais totalement similaires. Et avec l’arrivée de nouvelles règlementations telles que la RE2020, cela nous pousse à voir la conception sous un autre angle et en corrélation avec les nouvelles règles, environnementales notamment.

Pour ma part, j’interviens autant sur des projets de construction neuves que des réhabilitations de bâtiment. L’avantage des constructions neuves est qu’on y trouve moins de contraintes puisque nous n’avons pas à nous soucier d’une structure déjà présente.

 

En parlant d’innovation justement, quel est le projet qui te plaît le plus sur lequel tu travailles en ce moment ?

Actuellement, je travaille sur un projet de construction de 47 logements et 2 commerces à Avon en Seine et Marne. C’est l’un des premiers projets abordés chez BIOTOPE Atelier avec la nouvelle réglementation RE2020 ! Le bureau intervient sur différentes échelles : thermique, fluides, économie de la construction et même VRD. J’apprécie travailler sur ce projet en ce moment car j’aborde la conception d’un bâtiment avec de nouveaux aspects et une approche plus moderne.

 

Justement, quel sont les logiciels que tu manipules quotidiennement pour mener à bien tes projets ?

Je dirai majoritairement Perrenoud pour tout ce qui touche à l’étude thermique, mais aussi Autocad pour visualiser les plans et Multidoc pour rédiger nos CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) et nos DPGF (Décomposition du Prix Global et Forfaitaire). Toute notre équipe utilise également ces logiciels, ce qui facilite la passation de documents et de plans.

Par la suite, la méthode BIM se développe de plus en plus du côté de nos dessinateurs projeteurs. Notre façon de procéder continuera à se moderniser grâce au développement de cette méthode dans notre équipe.

 

Quel travail d’équipe ! Enfin, une dernière question, est-ce un métier d’avenir selon toi ?

C’est un grand oui ! Avec les nouvelles règlementations, le contexte politique actuel, le changement climatique… le monde restera toujours en perpétuel mouvement. Les zones de constructions changeront, les terrains aussi, les matériaux utilisés pour construire les bâtiments évolueront. Le besoin de construire, reconstruire sera toujours présent et il faudra s’adapter avec le monde qui nous entoure.

 

Merci beaucoup Benoît d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !
Partager sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Nos dernières actus